Cérémonie des Voeux du Mercredi 14 Janvier 2015

Cérémonie des Voeux du Mercredi 14 Janvier 2015

Classé dans : Archives | 0

Saint-Martinoises, Saint-Martinois,
Chers Amis,
Bonsoir et Bienvenue.

Il y a quelques jours, la lâcheté, l’intolérance et le fanatisme frappaient au cœur notre pays, notre République, bafouant ses fondements, ses valeurs et ses principes.

Ce soir, nos pensées vont aux victimes de ces actes horribles et inqualifiables. Ce soir, Saint-Martin-au-Laërt exprime sa solidarité à l’égard des familles endeuillées et meurtries. Mais que la France est belle lorsqu’elle sait se rassembler ; que la France est belle lorsqu’elle est rassemblée dans un même élan d’Union Nationale ; c’est cette image et ce message d’espoir que je veux retenir et garder. Si vous le voulez bien, Mesdames, Messieurs, je souhaiterais que nos applaudissements soient notre façon de rendre hommage aux 17 victimes de ces attentats. Merci pour eux.

Que cette cérémonie d’échange des vœux est belle également lorsqu’elle se déroule devant une assistance aussi nombreuse ; vous savez à quel point j’y suis attaché, et cette année encore, nous avons voulu que le meilleur accueil vous y soit réservé, dans une salle, comme vous le voyez, décorée avec soin et attention par les agents techniques de la ville, emmenée par leur Directeur Jean-Philippe QUAGEBEUR. La thématique retenue ne doit rien au hasard et renvoie directement à deux évènements majeurs qui ont marqué la vie de notre cité en 2014.

Tout d’abord, l’ouverture au 1er juillet dernier de la Maison du Marais, un dossier vous le savez, qui me tenait particulièrement à cœur et qui est aujourd’hui une belle réalité ; j’y reviendrai un peu plus loin dans mon propos.

Ensuite, plus récemment, l’attribution par le Comité Régional du Tourisme, d’une première fleur qui viendra prochainement compléter notre signalétique d’entrée de ville. Cette distinction récompense plusieurs années d’effort et d’attention portées, non seulement au fleurissement de la ville et de ses quartiers, mais aussi à la propreté et plus généralement à la qualité de vie à Saint-Martin-au-Laërt. J’ai toujours dit que l’attribution de cette fleur n’était pas une fin en soi, l’important à mes yeux étant avant tout de mener, au quotidien, pour nos habitants, nos visiteurs et touristes, des actions de valorisation de notre environnement et de notre patrimoine. Pour autant, je mesure et partage le sentiment de réelle fierté des agents du service Espaces Verts et de la Cellule de Propreté qui voient, à travers cette récompense, la juste reconnaissance de la qualité de leur travail et de leur investissement professionnel au service de nos concitoyens.

D’une manière générale, qu’il me soit ici permis, ce soir, de remercier l’ensemble des quelques 70 agents municipaux, tous services confondus, pour la manière exemplaire avec laquelle ils s’acquittent de leurs missions de service public ; mais quelle équipe diraient certains, quelle belle équipe en effet d’agents formidables et motivés avec lesquels j’ai aussi plaisir à partager de vrais moments de convivialité et de partage.

En 2014 comme en 2015, de nombreux mouvements de personnels sont venus et viendront encore bouleverser ou modifier très sensiblement l’organigramme des services, avec le départ de plusieurs piliers. C’est ainsi que Madame Marie Paule DONDEYNE, Responsable du CCAS, Messieurs Jean-Marc LIPS, Directeur Adjoint des Services Techniques et Philippe PELERIN, Agent des Services Techniques, ont fait valoir leur droit à la retraite et ont été respectivement remplacés Madame Nathalie LEROY qui nous vient de la Mission Locale, Messieurs Reynald DEFEVER et Jérémy TOUPIOL. Depuis le 1er Janvier, Monsieur Jérémy HAU, qui était en poste à la Mairie de Tatinghem, a rejoint nos équipes pour intervenir, d’une part sur les Temps d’Activités Périscolaires, mais aussi et surtout pour prendre en charge l’organisation transversale des manifestations, fêtes et cérémonies. Je leur souhaite bien entendu beaucoup de réussite et un réel épanouissement dans leurs nouvelles fonctions.

Fin Mars, c’est un agent incontournable dans l’organisation et le fonctionnement de notre collectivité, en l’occurrence mon premier et fidèle collaborateur, qui fera lui aussi valoir ses droits à une légitime retraite après avoir accompli quasiment toute sa carrière professionnelle au sein de cette mairie, soit 38 années. Je veux bien entendu parler de Jean-Pierre GRESSIER, Directeur Général des Services auquel je veux rendre publiquement hommage ce soir en profitant de cette belle et consistante assemblée. J’aurai l’occasion de le faire de manière plus officielle dans quelques semaines, mais je tenais dès ce soir, à vous dire combien j’ai apprécié le collaborateur fidèle et efficace que vous avez toujours été à mes côtés, comme aux côtés de mes prédécesseurs. Votre force et votre capacité de travail m’ont toujours beaucoup impressionné, votre maîtrise et votre connaissance des dossiers m’ont impressionné tout autant et je peux dire que vous connaissez sur le bout des doigts le parcours de chacun des quelques 70 agents qui travaillent pour notre collectivité. Bref, sans exagération, je pense pouvoir dire, sans me tromper, qu’avec votre départ, c’est une page importante de la vie de cette mairie qui va se tourner. Monsieur Dominique LEMAIRE, actuellement en poste à la Ville d’Ardres, vous succèdera en mars prochain aux fonctions de Directeur Général des Services de la Ville de Saint Martin au Laërt ; il nous rejoindra très précisément le 20 Février. Je souhaite donc d’ores et déjà à Monsieur LEMAIRE (LEMAIRE en un seul mot), la bienvenue dans notre commune et lui adresse des vœux de pleine et entière réussite sur son nouveau poste.

Enfin, il est un dernier évènement marquant en 2014 que je veux évoquer. Je veux bien entendu parler du renouvellement des conseils municipaux en mars. Je remercie sans plus tarder les Saint-Martinoises et les Saint-Martinois qui, dans leur grande sagesse, ont choisi la voie de la stabilité et de la continuité en me renouvelant leur confiance à la tête d’une équipe municipale certes rajeunie et renouvelée, mais je peux l’assurer, animée du même esprit collectif et de la même volonté de bien faire pour vous servir. Je veux aussi dire ma grande fierté d’avoir pu intégrer dans cette équipe, deux très jeunes conseillères municipales, Claire PETITPRE et Lucile BOULAINGHIER, malheureusement absentes ce soir en raison de leurs études, en précisant qu’un Conseil Municipal des Jeunes n’est pas un gadget, mais peut être au contraire un réel tremplin à un engagement public, puisque Lucile a été Maire de ce conseil de 2008 à 2011.

Pour clore ce chapitre électoral qui m’a aussi permis de retrouver mon poste de Vice-Président à la Communauté d’Agglomération de SAINT-OMER, je veux dire à notre Président d’Agglomération, François DECOSTER, tout le plaisir que j’ai à travailler à ses côtés et je le remercie d’ailleurs pour la confiance qu’il m’accorde. N’en déplaise à certains, j’ai le sentiment que notre binôme, c’est un mot actuellement à la mode, ou notre tandem, fonctionne bien. C’est en tous cas l’éclatante démonstration que nous pouvons avoir des sensibilités différentes, ou plus clairement ne pas être de la même famille politique, et pour autant être animés, dans le respect et l’écoute réciproques, de la même volonté d’agir et d’œuvrer, sans distinction et sans réserve, au service d’un territoire et de tous ses habitants, en l’occurrence l’Agglomération. Je suis pour ma part convaincu que c’est d’ailleurs ce qu’attendent de nous un nombre de plus en plus important de nos concitoyens, de surcroît dans un bassin d’emploi qui doit faire face, depuis plusieurs années maintenant, à de profondes mutations et restructurations de son tissu économique, où les salariés et leurs familles s’inquiètent légitimement de l’avenir et de leur avenir professionnel. La seule réponse que nous devons leur apporter, et c’est là où est notre responsabilité d’élus, c’est l’addition de nos forces, de nos compétences et de nos volontés au service d’un territoire, pour défendre nos emplois et nos salariés. Nous venons de le faire, je pense avec succès, pour les salariés d’ARC INTERNATIONAL, même s’il nous faudra porter une attention toute particulière à celles et ceux qui seront demain concernés par le Plan de Sauvegarde pour l’Emploi (PSE), c’est-à-dire, des licenciements ; j’espère que nos démarches seront couronnées du même succès dans les semaines à venir pour les salariés d’ARJO WIGGINS pour lesquels, j’ai ce soir, une légitime pensée.

Depuis 2002, j’ai cette chance et ce privilège de me trouver face à vous au cours de cette soirée d’échange des vœux, et je peux vous dire que l’émotion est la même, celle de vous voir toujours aussi nombreux à cette belle cérémonie. Alors merci du fond du cœur à vous toutes et à vous tous d’être venus à la rencontre de l’équipe municipale ; merci plus particulièrement aux Saint Martinoises et aux Saint-Martinois pour leur fidélité que je reçois comme le témoignage de l’intérêt que vous portez à la vie de votre cité, à son avenir et à son développement, de même qu’au travail et à l’action de l’équipe municipale que j’ai la chance de conduire. Merci également aux personnalités qui me font l’honneur de répondre à notre invitation, et je salue bien cordialement

– Monsieur Dominique DUPILET, Membre honoraire du Parlement, ancien Président du Département ;
– Monsieur Michel DAGBERT, Président du Département du Pas de-Calais ;
– Monsieur Jean-Claude LEROY, Sénateur, Vice-Président du Conseil Général ;
– Messieurs Jean-Marie BARBIER et Jean-Claude DISSAUX, Conseillers Généraux ;
– Monsieur François DECOSTER, Président de la Communauté d’Agglomération de SAINT-OMER ;
– Mesdames et Messieurs les Vice-présidents de la CASO et du Syndicat Mixte Lys Audomarois ;
– Monsieur Sébastien PIÈVE, Procureur de la République ;
– Madame Marie-Arlette BEZEGHER, Conseillère Générale Suppléante ;
– Mesdames et Messieurs les Maires, Adjoints et Conseillers Municipaux ;
– Mesdames et Messieurs les Maires, Adjoints et Conseillers Municipaux des Communes du Nord, membres du Groupe de Travail Marais ;
– Monsieur Gilles LOUF, Président de la Mission Locale ;
– Mesdames et Messieurs les membres du Centre Communal d’Action Sociale ;
– Monsieur le Trésorier Principal ;
– Monsieur le Président de l’Antenne territoriale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saint-Omer et son Directeur ;
– Monsieur le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats ;
– Messieurs le Directeur de Greffe et Directeur de Greffe Honoraire du Conseil des Prud’hommes ;
– Monsieur le Président de Saint-Omer Développement et sa Directrice ;
– Monsieur le Commandant des services de Police ;
– Messieurs les Commandants et Gradés des Compagnies de Gendarmerie de Saint Omer et de Tatinghem ;
– Monsieur le Commandant des Services de Secours et d’Incendie ;
– Mesdames et Messieurs les représentants des autorités administratives, civiles et religieuses en vos grades et qualités ;
– Mesdames et Messieurs les Présidents, représentants et bénévoles des forces vives du monde associatif local ;
– Mesdames et Messieurs les artisans, commerçants et chefs d’entreprises ;
– Mesdames et Messieurs les chefs d’établissements scolaires et Délégués Départementaux de l’Education Nationale ;
– Mesdames et Messieurs les directeurs et enseignants des groupes scolaires de la ville, de l’Ecole Municipale de Musique et de Dessin ;
– Mesdames et Messieurs les représentants de la presse locale écrite et radiophonique.

Chacun s’accorde à dire que Saint-Martin-au-Laërt est une ville où il fait bon vivre, une ville très animée où rares sont les week-ends où il ne se passe pas quelque chose, grâce notamment à la richesse de notre tissu associatif et au dynamisme de ses nombreux bénévoles que je salue et remercie. La vidéo qui vient de vous être projetée en a été, à mon sens, une belle et parfaite illustration. Ma collègue et adjointe Marie-Agnès LAMOTTE, que je remercie tout aussi chaleureusement, vient quant à elle, de rappeler les principaux dossiers, sujets et réalisations qui ont été portés par la Municipalité en 2014. L’action du Conseil Municipal a été riche et soutenue tout au long de l’année écoulée. Qu’en sera-t-il en 2015 ?

Je serais tenté de répondre que l’activité de l’équipe municipale sera tout aussi intense, tant les projets ne manquent pas. Pour autant, force est de constater que l’action de la Municipalité s’inscrira dans un contexte différent. En 2014, nous avons en effet été contraints d’engager des travaux financièrement très conséquents (plus d’1,5 M d’Euros) de réhabilitation et de restauration de l’église touchée, pour ne pas dire plus, par le mérule. Par ailleurs, la mise en place de la réforme des rythmes scolaires décidée et imposée par l’Etat impacte de façon non négligeable nos finances communales, à hauteur d’environ 65 000 €uros, sans oublier la baisse plus significative encore cette année que les années précédentes, des dotations de l’Etat qui réduiront d’autant nos marges de manœuvre et nos capacités d’investissement. Vous le voyez donc, notre action s’inscrira très clairement dans un contexte budgétaire beaucoup plus contraint qui nous obligera à faire des choix, à prioriser nos projets et à les lisser vraisemblablement sur tout le mandat.

Dans le cadre de la préparation budgétaire 2015, nous examinerons donc la faisabilité :
– d’une première tranche de remplacement des menuiseries de la Mairie et du Groupe Scolaire du Long Jardin ;
– la réalisation de travaux d’isolation phonique de la salle de restauration du Groupe Scolaire du Chemin Vert ;
– si nos marges budgétaires le permettent, une nouvelle tranche de réfection de la voirie, et je pense plus particulièrement à la Rue du Marais et à la Place du Rivage, ainsi que la poursuite du programme de modernisation de l’éclairage public ;
– la fin des travaux d’extension du service de la Petite Enfance avec la construction d’une salle spécifique pour les besoins des activités du Relais Assistantes Maternelles qui rayonne à l’échelle du canton ;
– quant à la vidéo-surveillance, dont je vous ai déjà parlé, et que nous souhaitons expérimenter sur quelques bâtiments publics ou points sensibles dans la commune, elle s’inscrit à mon sens très clairement dans le schéma de mutualisation qui est actuellement en cours d’écriture à la Communauté d’Agglomération de SAINT OMER.

Je reviens quelques instants sur la réforme des rythmes scolaires. A Saint-Martin-au-Laërt, comme dans beaucoup d’autres communes, malgré les changements et les bouleversements générés par cette réforme, j’ai le sentiment que la rentrée scolaire s’est plutôt bien passée, avec un taux de participation des élèves aux Temps d’Activités Périscolaires de l’ordre de 98 % dans l’ensemble des établissements. En étroite concertation avec les enseignants et représentants des parents d’élèves, quelques élus municipaux emmenés par Patrick TILLIER, Adjoints aux affaires scolaires et Valérie LAGACHE, Conseillère Municipale déléguée, aidés des services de l’administration générale, du Directeur Général des Services et des agents de la Maison du Rivage, ont travaillé d’arrache pied à l’organisation et à la mise en place d’un programme diversifié d’activités, dont j’ai souhaité qu’il s’appuie prioritairement sur les activités qui étaient déjà proposées à l’école avant la réforme et financées par la municipalité : musique, roller, équitation, cyber centre, bibliothèque. Je les remercie tous pour leur travail et leur implication. Pour autant, et je ne m’en suis d’ailleurs jamais caché, je reste fermement opposé à cette réforme, dont je m’interroge réellement quant aux bienfaits sur les rythmes biologiques de l’enfant, réforme qui nous a été imposée sans concertation, que je considère précipitée, mal pensée et injuste pour les finances de nos communes déjà malmenées.

D’autant que la baisse annoncée sur plusieurs années des dotations de l’Etat aux collectivités va réduire davantage encore nos marges de manœuvre et nos capacités d’investissement pour l’avenir. Etait-ce la voie qu’il fallait choisir ? Je ne le pense pas ; n’oublions pas que lorsque les collectivités locales, et notamment les communes, investissent, c’est bon pour l’emploi, l’emploi de proximité, l’emploi souvent non délocalisable.

S’agissant des opérations d’urbanisation évoquées les années précédentes, et plus particulièrement celles actuellement en cours sur le secteur du Long Jardin et du Petit Pont, les dépôts et délivrances des permis de construire sur les lots libres de constructeurs se poursuivent à un rythme plus régulier et plus soutenu.

A ce stade de mon intervention, vous me permettrez de m’attarder un instant sur l’important dossier qui concerne l’aménagement et l’extension de la ZAC du Moulin dans sa phase 2, dossier je l’ai déjà dit, pour lequel la Municipalité porte un intérêt tout particulier, dans la mesure où il s’agit d’un secteur stratégique du développement de notre commune pour les 15 prochaines années.

Sur cette opération d’envergure, puisqu’elle concernera à terme la construction de 230 à 235 logements, les discussions, les études et les réflexions avancent de manière très concrète et très précise avec l’aménageur, de même qu’avec toutes les parties prenantes sur ce dossier, et notamment avec l’Architecte des Bâtiments de France au sein d’un comité de pilotage qui a été constitué et qui se réunit très régulièrement en Mairie.

Il s’agit je l’ai dit, d’un secteur stratégique, puisque localisé dans la continuité du centre-ville et à proximité d’équipements publics importants comme la mairie, la salle des sports, le centre équestre ou encore l’église ; l’urbanisation de cet ensemble foncier, d’une superficie d’environ 15 ha, se fera nécessairement de manière programmée et maitrisée dans le temps, vraisemblablement en 3 phases de réalisation. Le schéma d’aménagement qui a été retenu met très clairement l’accent sur la qualité environnementale du projet, le traitement et la maitrise de l’écoulement des eaux pluviales ainsi que la réalisation de liaisons douces pour relier ce nouveau quartier au centre-ville tout proche, via le centre équestre municipal et les prés communaux. C’est d’ailleurs dans ce secteur que seront construits des logements à destination des personnes âgées, en raison de la proximité des commerces et services.

Toujours au titre des opérations d’aménagement, quelques mots sur la ZAC du Long Jardin, cet ensemble foncier d’environ 6 ha, propriété de la Communauté d’Agglomération de SAINT-OMER, se situant à l’arrière des enseignes commerciales Citroën et Nissan. La Communauté d’Agglomération de SAINT-OMER, qui est maître d’ouvrage de l’opération, va dans les toutes prochaines semaines, engager les travaux de viabilisation des parcelles pour permettre de compléter cette zone à vocation artisanale et commerciale ou d’ores et déjà, quelques enseignes se sont positionnées ou ont manifesté un intérêt. Pour faciliter les entrées et sorties de la zone, un aménagement de type giratoire sera réalisée au droit de Conforama.

J’en arrive maintenant à des sujets ou des questions beaucoup moins techniques. Je veux comme chaque année évoquer le menu des cérémonies, manifestations, festivités et animations dont je puis vous assurer qu’il sera tout aussi copieux que les années précédentes, que ce soit dans le cadre des actions portées par la Municipalité ou les 48 associations que compte notre ville. A ce titre, je citerai principalement :
– les samedi 24 janvier et 13 juin, à 20 h 30, dans cette salle des fêtes, les concerts d’hiver et d’été, s’intitulant respectivement Patchwork et Bouquet final, donnés par les chorales et les orchestres de l’Ecole Municipale de Musique sous la direction de notre talentueux Directeur, Jean-Philippe VANBESELAERE. Au côté d’Eugène THOMAS, le père-fondateur de notre Ecole Municipale de Musique, Pierre PORTE était l’un des fidèles piliers de cet ensemble instrumental. Il nous a quittés il y a quelques jours. Nous avons une pensée pour lui ce soir et nous assurons sa famille de toute notre sympathie ;
– les vendredi 6 et samedi 7 février, à 20 H 30, dans notre église superbement rénovée, la talentueuse Soprano chinoise Qiu Shuwei nous fait le plaisir de revenir à Saint-Martin-au-Laërt, pour 2 récitals franco-chinois dans le cadre d’une tournée qu’elle effectue en France. Pour ces concerts de prestige qui s’inscrivent dans le cadre des programmes gouvernementaux d’échanges culturels entre la France et la République Populaire de Chine, Qiu Shuwei sera accompagnée par l’Orchestre à cordes du Festival Chamber Orchestra dont le Directeur artistique n’est autre que Jean-Philippe VANBESELARE. Assurément deux grands moments de musique et de grâce, avec la participation le vendredi 6 février, des chorales « Musique à l’école » des Groupes scolaires du Long Jardin et du Chemin Vert ;
– le vendredi 10 avril, à 20 H 30, dans cette salle des fêtes, un concert de gala, donné par l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Dunkerque, et le talentueux Trompettiste Romain LELEU. Romain LELEU est le leader de la nouvelle génération de trompettiste ; il a été élu Révélation Soliste Instrumental par les Victoires de la Musique classique en 2009 et il est aujourd’hui considéré, grâce à son jeu alliant virtuosité et élégance, comme la relève du Grand Maître Français Maurice ANDRE. Sa venue à Saint-Martin-au-Laërt s’inscrit dans son programme de tournée internationale pour la présentation de son nouveau disque enregistré au Japon en 2014, avec l’Orchestre de l’Armée Japonaise dirigé par, je vous le donne en mille, Jean Philippe VANBESELAERE. Romain LELEU sera accompagné pour l’occasion par l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Dunkerque, considéré comme l’un des meilleurs orchestres d’harmonie de France ;
– le vendredi 8 Mai, une belle et traditionnelle manifestation sportive, très populaire, s’invite dans notre agglomération. Les 4 jours de Dunkerque feront étape à Saint-Omer, où sera jugée l’arrivée, après que les coureurs soient partis de Barlin, une ville qui vous est chère Monsieur le Président du Département. Les coureurs traverseront de nombreuses communes de la CASO dont notre bonne ville à deux reprises, par la rue de Calais et la rue de Boulogne tout d’abord, par la rue du Capitaine Revel et l’Avenue Joffre ensuite. Je profite de cette parenthèse sportive pour revenir sur le parcours en Coupe de France de l’USSO, pour féliciter les joueurs, le staff, et les très nombreux bénévoles pour les bons moments passés et la qualité de l’organisation du 1/32e de finale contre Croix. Pascal FERIAU, le Président de l’USSO, dont je salue aussi le travail et l’investissement, peut être fier de ses troupes. Nous pourrions vivre un autre grand moment de sport avec le SCRA qui réalise un superbe parcours en Coupe d’Europe et qui pourrait, s’il parvient à se débarrasser de Lyon en 1/16e de finale, nous offrir le 7 mars prochain, un ¼ de finale aller contre une équipe professionnelle portugaise. Ce qui me fait dire que, dans de nombreuses disciplines, il y a vraiment la place, à l’échelle de l’agglomération, pour une politique sportive ambitieuse et dynamique, qui nous permettrait de garder, sur notre territoire, les jeunes et les talents les plus prometteurs, à la condition, bien entendu, que dirigeants comme élus, nous sachions mettre de côtés nos egos et nos querelles de clocher pour construire ensemble des clubs, ou à tout le moins, des équipes d’agglomération. Une belle mission pour Gilles LOUF, notre Vice-président en charge de la jeunesse et des sports ;
– J’en arrive maintenant au lundi 13 juillet, au Complexe Sportif Municipal du Rivage, notre rendez-vous incontournable de l’été, à savoir notre grand spectacle populaire et gratuit, avec cette année, succédant aux chanteurs du Collectif Métissé et au Groupe Emile et Image, tout d’abord, en première partie, une autre star des années 80 en la personne de Julie PIETRI, (tout le monde se souvient et tout le monde a dansé sur ce tube qui s’intitule « Eve, lève toi » ou encore « Amoureux fous ») ; cette première partie sera suivie d’un show exceptionnel et spectaculaire rendant hommage au roi de la Pop dont les tubes transcendent les générations, je veux bien entendu parler de Mickaël Jackson ; un show unique en Europe, donné par le Tribute International Remember the time, composé de 11 musiciens ; assurément quelque chose d’Enorme, un grand moment de spectacle où nous allons faire revivre, le temps d’une soirée, la légende de Mickaël Jackson à travers ses chansons qui sont autant de tubes, sans oublier le fameux « moonwalk » que je ne m’hasarderai pas à reproduire ici ce soir devant vous ; cette belle et douce soirée d’été se terminera, comme chaque année, par un superbe spectacle pyrotechnique ;
– Les samedi 7 et dimanche 8 novembre, un autre rendez-vous tout aussi attendu, avec la talentueuse Troupe Métronome de Christian TAQUET et Laurent LAMAL, qui donnera ses représentations de la générosité au profit des centres communaux d’action sociale de Saint-Martin-au-Laërt et de Salperwick, sans oublier avant cela, en septembre, nos traditionnelles festivités de la ducasse.

Le moment est maintenant venu pour moi, de remercier celles et ceux sans qui notre commune ne pourrait pas vivre, ne pourrait pas grandir, se développer et prospérer, sans lesquelles nous serions dans l’incapacité de mener à bien toutes nos actions et réalisations. Merci aux services et aux personnels de l’Etat, du Conseil Général, de la Communauté d’Agglomération de SAINT-OMER, représentée par Nathalie WISSOCQ, Directrice Générale des Services, et de l’Agence d’Urbanisme, représentée par son nouveau directeur, Christophe MOLIN, auquel je souhaite la pleine réussite sur son nouveau poste ; merci à tous pour votre précieux concours, technique comme financier, au montage et à l’accompagnement de nos dossiers. Merci également à mes collègues maires du Département du Nord comme du Département du Pas-de-Calais, membres du Groupe de Travail Marais, à nos partenaires, l’Agence de l’Eau, le SmageAa, la 7ème Section des Wateringues, la Chambre d’Agriculture, la profession agricole et maraichère ainsi qu’à toute l’équipe du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale emmenée par Luc BARBIER, sans oublier les techniciens de la CASO mobilisés sur le dossier Marais sous la direction de Pascaline DUQUESNES.

S’agissant justement du marais audomarois, l’année 2014 aura sans hésitation aucune, été l’année de l’ouverture de la Maison du Marais, un dossier, vous le savez, qui me tenait particulièrement à cœur et que, collectivement, nous avons soutenu et porté pendant plus de 10 ans. Cette Maison du Marais est aujourd’hui une belle réalité, une vraie vitrine pour l’Audomarois et tout le Pays de Saint-Omer, un formidable équipement pédagogique et touristique qui doit sans nul doute renforcer l’attractivité de notre territoire. Je veux saluer son Directeur, Franck DOUCET, et l’ensemble de ses collaborateurs qui font vivre ce superbe écrin qui a déjà accueilli depuis son ouverture au 1er juillet plus de 15 000 visiteurs et qui va sans conteste continuer à monter en puissance grâce à un programme d’animations riche et diversifié. Mais cette Maison du Marais, c’est aussi la nouvelle Maison du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale et nous l’espérons demain, un guichet unique, au service de tous les habitants du territoire qui regroupera, en un même lieu, tous les techniciens et toutes les forces vives qui travaillent sur le marais et sur les politiques de préservation et de valorisation des zones humides. C’est ainsi que cette Maison du Marais sera également très prochainement une antenne-relais du Forum des Marais Atlantiques.

Pour clore ce chapitre Marais, et en accord avec le Président de la Communauté d’Agglomération de SAINT-OMER, je puis affirmer que, dans les semaines à venir, nous serons en mesure d’annoncer un programme d’actions et d’interventions très précises et très concrètes dans le cadre du Schéma Départemental Agri Environnemental lancé en son temps par le Conseil Général, schéma qui doit définir une stratégie foncière permettant de préserver, de maintenir et de conforter l’activité agricole dans le marais. Je souhaite également que l’année 2015 soit l’année où nous puissions avancer tout aussi rapidement et concrètement sur cet ensemble foncier que sont les quelques 110 à 120 ha du Marais Dambricourt. Depuis très longtemps, je martèle, sans malheureusement avoir été vraiment entendu, qu’il s’agit d’un secteur à enjeux et stratégique pour l’avenir de la profession maraîchère, de surcroît en raison de la proximité du CFA du Doulac.

Enfin, au cours de cette cérémonie, il est normalement de tradition que je prenne un cours instant ma casquette de Conseiller Général pour évoquer la récente actualité départementale, les derniers aménagements réalisés dans les communes de mon canton ou encore les projets à venir. Pour des raisons d’échéances électorales prochaines, vous comprendrez qu’exceptionnellement cette année, je ne me livre pas à cet exercice qui pourrait s’assimiler à un bilan de mon mandat, voire à un programme électoral.

Toutefois, j’aimerais ce soir adresser un certain nombre de remerciements :
– tout d’abord, à Marie-Arlette BEZEGHER, ma suppléante, qui m’a supporté tout au long de ce mandat et que j’aurais voulu associer davantage encore à mon travail et à mon action. Marie-Arlette, tu m’as toujours accompagné et soutenu, tu as toujours été à mes côtés quand je te l’ai demandé. Sois-en sincèrement remerciée et sache que dans la campagne qui arrive, ton concours me sera encore très précieux ;
– Merci ensuite aux Maires du Canton de Saint-Omer Nord pour la confiance et la fidélité qu’ils m’ont toujours témoignées, pour les relations empreintes de sincérité et d’amitié qui ont été les nôtres tout au long de ce mandat, et qui, j’en suis certain, nous ont permis de réaliser de nombreuses et belles choses dans chacune de vos communes ; la dernière réunion cantonale qui s’est tenue le 20 novembre, dans la toute nouvelle salle de Clairmarais, est un exemple de ce formidable état d’esprit qui nous a animés durant ces 6 années ; tout comme le deuxième repas cantonal et républicain qui s’est tenu à Tilques le samedi 25 octobre ; il fût encore une belle réussite et nous a permis de nous retrouver dans un véritable esprit de convivialité et de fraternité. Je salue Patrick BEDAGUE, Maire de Tilques, et son équipe municipale, pour l’accueil qu’ils nous ont réservé et la qualité de l’organisation de cette superbe soirée ; merci à Marc THOMAS d’avoir été à l’origine de cette belle initiative.
– Mes remerciements s’adressent aussi ce soir à Dominique DUPILET, Membre Honoraire du Parlement, ancien Président du Département, qui me fait l’honneur de sa présence ce soir. C’est sous sa présidence que j’ai pris mes fonctions, en 2008, de Conseiller Général du Canton de Saint Omer Nord. Je tiens à dire qu’il m’a permis d’exercer mon mandat dans les meilleures conditions possibles. Je veux également saluer son action et son investissement au sein de cette belle institution départementale pendant 10 ans qu’il a largement contribué à développer et à moderniser pour en faire aujourd’hui, et de manière incontestée, cette collectivité de projets et de proximité, ce partenaire fidèle et incontournable des communes dans toutes leurs opérations d’aménagement et de développement ;
– Je salue et je remercie enfin de sa présence, Michel DAGBERT, le nouveau Président du Département, dont je veux souligner l’investissement et l’engagement total au service de notre collectivité et des habitants du Pas-de-Calais. Je ne doute pas un seul instant de sa réussite sur ce poste à très haute responsabilité ; je le remercie également de la confiance qu’il m’a témoignée en me confiant la présidence de la Commission des Politiques des Réussites Citoyennes qui traitent des thématiques de culture, de jeunesse, d’enseignement et de sport. Sans oublier, bien entendu, les services du siège comme les directeurs Marc LHOMME, Christophe CAILLIER, Cédric FRESKO et l’ensemble des agents des Maisons du territoire de l’Audomarois que je remercie pour leur aide et leur accompagnement permanents durant mon mandat.

Ce mandat de Conseiller Général qui s’achève, je l’ai exercé véritablement avec passion pendant ces 6 années, un beau mandat de proximité comme celui de maire, au service des communes du canton et de leurs habitants ; un pur bonheur. Autant que je l’ai pu, je me suis efforcé d’être présent, disponible, à votre écoute en permanence pour partager tous les moments heureux comme malheureux qui ont rythmé la vie de vos communes.

C’est pourquoi, et ce n’est un secret pour personne, puisque je l’ai annoncé il y a très longtemps déjà, je briguerai en mars prochain, un nouveau mandat, non plus de Conseiller Général, mais de Conseiller Départemental, dans le Canton de Saint-Omer qui succède à l’actuel Canton de Saint-Omer Nord. En effet, suite au redécoupage, ce nouveau Canton de Saint-Omer comptera désormais non plus 9 communes pour 17 000 habitants mais 17 communes pour un peu plus de 33 000 habitants, en raison de l’arrivée des 6 communes de l’Ardrésis, qui ont intégré la Communauté d’Agglomération de SAINT OMER au 1er janvier 2014, Bayenghem-les-Eperlecques, Mentque-Nortbécourt, Nordausques, Nort-Leulinghem, Tournehem sur-la-Hem, Zouafques ainsi que les communes de Tatinghem et Eperlecques. Je salue et remercie leurs maires et adjoints présents ce soir parmi nous.
Autre nouveauté, il n’y a plus 1 titulaire et 1 suppléant par canton, mais 2 titulaires et 2 suppléants, en respectant le principe de parité. C’est ainsi que dans cette nouvelle aventure électorale, je serai accompagné par Madame Sophie WAROT-LEMAIRE, candidate titulaire, qui est domiciliée à Eperlecques. Madame Fabienne CARRE-PRUVOST, Adjointe au Maire de Serques et Monsieur Jean-Michel MARCOTTE, Maire de Nordausques, seront candidats suppléants. Ils sont bien entendu présents ce soir et je tiens à les remercier du fond du cœur, d’avoir accepté cet engagement à mes côtés. A Sophie, ma colistière et candidate titulaire, je lui dis de garder courage, confiance et détermination. Depuis plusieurs mois en effet, j’ai bien conscience de la soumettre à rude épreuve en lui demandant de me suivre, et de m’accompagner, à un rythme très très soutenu, dans les différentes et très nombreuses manifestations, cérémonies et fêtes qui rythment la vie des communes de ce nouveau canton. Mais je veux aussi l’assurer que le travail, la présence, la fidélité et la sincérité finissent toujours par être récompensés.

Il me faut maintenant conclure, puisque mon propos touche progressivement à sa fin. Avant de vous inviter à prolonger nos échanges et discussions autour du verre de l’amitié, je veux remercier les élus du Conseil Municipal des Jeunes et leur Maire Océane DEROCQ pour les vœux chaleureux qu’ils m’ont adressés comme je vous remercie, mes Chers Collègues du Conseil Municipal, pour les vœux tout aussi sincères que vous m’avez témoignés par l’intermédiaire de Marie-Agnès LAMOTTE. Recevez en échange, tout d’abord mes remerciements pour la qualité et l’importance de votre travail et de votre investissement au quotidien, à mes côtés, et vous souhaite ensuite, à mon tour, une excellente année 2015, ainsi qu’à vos proches, vos familles et tous ceux qui comptent pour vous.

A mon épouse Isabelle, mes 3 garçons Emilien, Julien et Paul, je dis, merci, merci pour votre patience et votre indulgence à supporter mes nombreuses absences et infidélités familiales ; vous me permettez d’exercer mes mandats et mes fonctions dans les meilleures conditions possibles ; c’est quelque chose de très précieux. J’y associe tout naturellement mes parents et mes beaux parents pour l’aide et le soutien tout aussi précieux qu’ils nous apportent au quotidien.

Enfin, en vous remerciant du fond du cœur pour votre présence si nombreuse cette année encore, c’est à vous, Mesdames, Messieurs, Chères Saint-Martinoises, Chers Saint-Martinois, que j’adresse mes derniers mots, pour vous assurer de ma détermination et de ma disponibilité, comme celle de l’équipe municipale, pour continuer à veiller aux intérêts de notre bonne Ville de Saint-Martin-au-Laërt. A chacune et à chacun d’entre vous, j’adresse des vœux de très bonne année ; que 2015 vous apporte toutes les satisfactions auxquelles vous aspirez, que l’année nouvelle se montre généreuse, porteuse d’espoir pour tous les habitants du Pays de Saint-Omer et surtout qu’elle vous garde en excellente santé.

Bonne Année 2015 à vous toutes et à vous tous !

Bonne Année à la Ville de SAINT-MARTIN-AU-LAERT !

L’année qui vient de s’écouler n’est pas une année ordinaire puisque, au cours des élections de mars, vous avez approuvé, à nouveau, le travail fait par Bertrand Petit et l’équipe précédente, en vous déplaçant en grand nombre pour voter et en lui renouvelant votre confiance pour un troisième mandat, à lui et à sa nouvelle équipe sous la bannière
« Saint-Martin, Passionnément ! ».
Saint Martin est pour Bertrand Petit, pour moi et tous les membres du conseil municipal, une cause qui nous tient à cœur et dans lequel nous mettons toute notre énergie.

Avec un nouveau mandat d’adjoint, il me revient, à nouveau, d’évoquer l’année écoulée et j’ai choisi de mettre en valeur quelques éléments, correspondants à des moments exceptionnels, au travail des équipes techniques mais aussi à la vie des Saint Martinois.

Grand moment d’émotion, qui a uni tous les Saint Martinois : l’inauguration de l’Eglise, après sa rénovation.

Saint Martin se développe, il a donc fallu aménager la voirie pour les nouveaux quartiers et revoir les voies d’accès autour de la Maison du Marais.

Inauguration d’un City Stade, qui complète le parc des équipements sportifs mis à la disposition de tous pour leurs activités de loisirs. Il est particulièrement apprécié par les jeunes du CAJ (Centre Loisirs Jeunes) et CLSH (Centre Loisirs Sans Hébergement).

Le sport est une valeur sûre à Saint Martin, avec des clubs et des compétitions dans de nombreuses disciplines.
Grande fête pour le basket, avec la visite du Président de la fédération, Monsieur Jean-Pierre Siutat.
Un trophée des sportifs extraordinaire avec la venue de Frédérique Jossinet, Championne de Judo !

Notre équipe porte aussi une attention particulière au besoin des écoles, des enseignements artistiques et à leurs enseignants
Il a fallu en septembre, mettre en place les TAP (Temps d’Activités Périscolaires). Grâce à un gros travail de coordination et à la mise en valeur des capacités de chacun (employés de la commune, intervenants extérieurs ou associations), un planning a été mis en place.
Même si de nombreuses questions restent sur ce sujet, l’ensemble est satisfaisant, puisque plus de 98 % des enfants y participent.
Le CMJ, participe aussi à cette mission, en permettant aux jeunes de s’investir dans des projets (arbre de Noël pour la résidence Delahodde).

La Maison du Rivage demeure un lieu essentiel de la vie culturelle et associative à Saint Martin. La bibliothèque, le cyber-centre (qui a vu son parc informatique entièrement renouvelé) et les différentes salles sont des lieux de rencontres et d’échanges avec un public très varié et toutes sortes d’activités (aquarelle, informatique, yoga, jeux, conférences, théâtre, etc.)!
La halte-garderie, toujours très appréciée des familles, a du déménager temporairement pour permettre son agrandissement et la création d’une salle pour le RAM (Relais Assistantes Maternelles).
C’est avec impatience que l’on attend la fin des travaux pour retrouver des lieux bien adaptés aux petits et ce brassage entre toutes les générations, qui est tant apprécié à la Maison du Rivage.

Dans ce panorama, il ne faut pas oublier le travail quotidien du CCAS pour accompagner et aider les personnes âgées, les personnes en difficultés.

Un innovation enfin : les jeunes qui le souhaitent, peuvent obtenir, en échange de quelques heures de travail pour la commune, une aide pour le permis de conduire.

Toute cette vie partagée ne pourrait avoir lieu sans l’investissement de tout le personnel municipal qui ne compte pas son temps: il faut être à l’écoute de ceux qui demandent de l’aide, monter les dossiers, faire les comptes, organiser les différentes manifestations, faire les travaux. Un grand merci à eux tous.
Merci aussi à tous ceux qui assurent la propreté, la sécurité, qui fleurissent notre ville et bravo à eux car grâce à leur travail, la ville a obtenu une fleur par le jury des « villes et villages fleuris ».

Je n’ai pas oublié toutes les manifestations de solidarité, les fêtes, salons, concerts, théâtre et autres spectacles qui jalonnent l’année Saint Martinoise mais le film qui va suivre, vous permettra de les retrouver avec ce diaporama de 2014.

Les images que vous venez de voir illustrent et complètent le panorama que je vous avais dressé auparavant. Tout cela n’aurait pu avoir lieu sans votre confiance et votre soutien.
Plus que jamais vos élus veulent être à la hauteur de votre confiance, travailler en étant à l’écoute des habitants de Saint Martin et cela pour le bien-être de tous.
Bertrand, au nom de tous mes collègues, adjoints et conseillers municipaux qui sommes fiers de travailler avec toi, je te présente nos vœux, les plus chaleureux, de santé, bonheur et réussite pour toi et toute ta famille.

De même, je vous souhaite, à vous tous qui m’écoutez et à tous ceux qui n’ont pu nous rejoindre ce soir, une excellente année 2015, au cours de laquelle, tous ensemble, après les événements tragiques que nous avons vécus, nous saurons insuffler un renouveau de solidarité !